Compétences militantes

Publié le 04/04/2017 à 18H24
Le contexte actuel dans lequel nous évoluons (crise économique, évolution du management, inversion du poids des catégories/collèges, règles de représentativité) nous oblige à de profondes adaptations pour rester, sur l’ensemble des champs de notre Fédération, la première organisation syndicale représentative.

Confrontés aux départs massifs de syndicalistes expérimentés et à l’arrivée d’une nouvelle génération de salariés et donc de nouveaux adhérents et militants, il faut réussir le passage de relais pour faire exister la CFDT avec son identité propre et son originalité pour :

• maintenir une CFDT indépendante des mouvements politiques, philosophiques et des réseaux d’influence ;
• permettre aux militants de comprendre les enjeux de l’entreprise, du monde du travail et de la société en sachant s’adapter en permanence ;
• organiser le changement générationnel militant et garantir la continuité des capacités d’action et de réflexion de la CFDT, en veillant à intégrer des jeunes dans nos différentes structures (CSE, CNE, CNG, CFB, Conseil fédéral) ;
• rendre plus efficaces nos militants pour qu’ils exercent au mieux leurs mandats ;
• donner aux militants la capacité de porter les orientations et les choix de la CFDT sur l’action revendicative à tous les niveaux : l’entreprise, la profession, la région et le national au plan interprofessionnel.

Les thématiques de travail de la Fédération

  • De quoi parle-t-on ?
             La compétence individuelle comme capacité à agir
             La compétence collective comme donnée fondamentale du syndicalisme CFDT

  • Des compétences pour relancer le travail syndical de base…
  • …et assurer un dialogue social plus complexe 
  • Accompagner l’évolution du militantisme syndical                                        
  • Le parcours militant
  • La formation syndicale


Dossier suivi par :

Laure Pelletier  
Laure Pelletier
Secrétaire nationale
l