La finance au service de l'économie

Publié le 28/09/2016 à 15H44
Les suites de la crise économique ont validé l’analyse que nous faisions dans la précédente résolution de ses causes, de ses conséquences possibles et des remèdes à y apporter.

Pour la CFDT Banques et Assurances, la première responsabilité des entreprises de banque et d’assurance est de financer l’économie. Pour cela, elles doivent trouver l’équilibre vertueux alliant confiance avec la clientèle, produits responsables et transparence vis-à-vis de la société. N’en déplaise à ses contempteurs, le monde financier connaît de forts bouleversements dont les origines sont à la fois réglementaires, concurrentielles et résultant des pratiques et demandes des clientèles. Ces modifications ont un fort impact sur le modèle économique des entreprises et leur rentabilité et, par voie de conséquence, sur l’emploi et les conditions de travail des salariés. Mieux anticiper ces changements, mieux comprendre leurs enjeux, sont une manière pour la Fédération de protéger davantage les salariés et de préserver leur emploi à court et moyen terme.

Les thématiques de travail de la Fédération

  • Suites de la crise et régulation  

    Des progrès considérables dans la régulation, mais qui ne sont pas sans conséquences - Une pression consumériste importante - L’irruption de nouveaux acteurs sur le marché des paiements - La banque de détail à la croisée des chemins - L’assurance et ses enjeux de croissance - Des modèles économiques remis en cause qui pèsent sur le socia l- Un nécessaire besoin de clarification et d’expertise

  • Paradis fiscaux
  • Intégrer la dimension européenne au travers des Comités d’entreprises européens   
  • Élargissement des Conseils d’administration (CA) aux salariés                                          
  • Protection du consommateur et produits responsables


Dossier suivi par :

LM

HD

 Luc Mathieu,
 Secrétaire général

Hélène Danesi, 
Secrétaire fédérale