La sécurisation des parcours professionnels

Publié le 28/09/2016 à 16H47
L’environnement complexe et mondialisé dans lequel évoluent nos entreprises, rend indispensable d’anticiper le plus tôt possible les changements structurels qui les toucheront, afin d’en mesurer rapidement les conséquences sur l’emploi.

Avec ces changements permanents, la mobilité fonctionnelle voire géographique est désormais de règle dans les banques et les assurances. Pour autant, le départ des seniors reste une pratique privilégiée dans de nombreuses entreprises. C’est l’enjeu majeur de la « sécurisation des parcours professionnels » que de trouver des solutions personnalisées pour que chaque salarié puisse s’adapter et se former, afin d’évoluer ou se maintenir dans l’emploi.

Il est désormais impératif que les syndicats et les militants des entreprises de nos secteurs s’approprient l’ensemble des textes légaux et les dispositifs existants ayant pour objet la sécurisation des parcours professionnels. Notre objectif est d’en extraire des revendications adaptées à nos branches et entreprises afin d’obtenir d’elles une réelle anticipation. Les éléments de ces prévisions devront être élaborés à partir de la stratégie des entreprises et de l’évolution de leur environnement, tant au niveau réglementaire, qu’économique. Ceux-ci devront ensuite se concrétiser par des actions de formation afin de favoriser l’évolution professionnelle et le maintien dans l’emploi.
Nous devons contribuer à faire en sorte que l’ensemble des moyens dédiés à la  sécurisation des parcours offre toutes les chances aux salariés d’aujourd’hui d’être les salariés de demain.

Mais il faudra également convaincre les entreprises qu’il n’y a pas de développement harmonieux et durable, de motivation au travail, d’adaptation à l’évolution des métiers sans une amélioration de la qualité de vie au travail. Il faut éliminer les facteurs de stress liés à l’augmentation constante de la charge de travail, à des objectifs inadaptés, aux incivilités et permettre à chaque salarié de préserver sa vie personnelle.
Il devient également impératif de renforcer notre action pour obtenir enfin une égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, tant en matière d’embauche que d’évolution de carrière et de rémunération.

Les thématiques de travail de la Fédération

  • Sécurisation des parcours professionnels : principes généraux 
    Complémentarité des trois thématiques de la « sécurisation des parcours professionnels » - Accord interprofessionnel et loi portant sur la « sécurisation de l’emploi » - L’observatoire des métiers et de l’égalité professionnelle           
  • Gestion prévisionnelle des emplois et mobilité professionnelle
    Une GPEC loyale et crédible - Amender ou négocier la GPEC dans les branches, les groupes et les entreprises - La base de données unique : un atout pour la crédibilité et l’anticipation - Négocier la mobilité fonctionnelle et géographique - Le contrat de génération             
  • Formation professionnelle
    La formation professionnelle : conséquences des accords GPEC et de mobilité - Le Compte personnel de formation (CPF) - Les entretiens professionnels - L’implication des militants CFDT dans la formation professionnelle - Faire d’OPCABAIA le seul OPCA du secteur financier - L’impact des futures lois et de la décentralisation de la FPC   
  • Emploi

    Prise en charge des restructurations, des délocalisations - Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) - Accès des jeunes à l’entreprise : diplômes et Certificats de formation professionnelle - Entrée dans l’entreprise et maintien dans l’emploi des salariés Handicapés - Diversité - Conseiller les adhérents et les salariés sur leur emploi

Dossier suivi par :

CM TP

 Chantal Marchand

 Secrétaire nationale

Thierry Pierret 

Chargé de mission