Poursuivre notre développement et conforter notre représentativité

Publié le 04/04/2017 à 17H11
L’efficacité de notre action syndicale tient pour une large part à notre capacité à la partager avec le plus grand nombre. Les salariés reconnaissent à la CFDT une place prépondérante lors des élections professionnelles mais cette situation, loin d’être définitivement acquise, doit être défendue au quotidien. De plus, cette confiance ne suffit pas pour que les salariés passent de sympathisants à adhérents.

Augmenter le nombre de nos adhérents nous rend plus forts, donc mieux reconnus : c’est un des piliers de notre légitimité et de notre représentativité.
Cet objectif, de toute la CFDT, est primordial. Pour notre Fédération, cela implique la nécessité de relever des défis :

• le renouvellement des équipes militantes,
• le rajeunissement
• la féminisation,
• la diversité,
• une meilleure représentation de certains métiers ou catégories de salariés tels que les cadres.

Le mandat écoulé a démontré que les équipes syndicales qui engagent des actions volontaristes pour aller au contact des salariés et proposer l’adhésion obtiennent des résultats concrets. Leur nombre d’adhérents progresse significativement (notamment chez les jeunes) et il est constaté des répercussions positives lors des élections professionnelles.
Ce congrès est l’occasion pour la Fédération de rappeler ses priorités et de déterminer les moyens complémentaires à ce qui existe actuellement pour mieux soutenir les équipes de syndicat et les structures d’entreprises.

Les thématiques de travail de la Fédération

  • Un syndicalisme d’adhérents représentatif de la diversité professionnelle 
  • Se développer chez les cadres  
  • Inciter davantage de jeunes à nous rejoindre                                       
  • Prendre en compte les spécificités de nos professions
  • Fidéliser et impliquer nos adhérents
  • Des moyens à la hauteur de nos ambitions
  • Faciliter la mise en place des plans de développement
  • Consolider notre représentativité

 


Dossier suivi par :

Daniel Kayat

AP retouché jpg

 Daniel Kayat,
 Secrétaire général adjoint

Alain Pommier, 
Secrétaire fédéral