L’assurance signe un accord Qualité de vie au travail (QVT)

Publié le 24/01/2017 à 11H33
Un accord Qualité de vie au travail (QVT) a été conclu dans la branche assurance fin décembre 2016 entre la FFA (Fédération française de l’assurance) et quatre organisations syndicales, la CFDT, la CGC, la CFTC et l’UNSA.  

Cet accord met l’accent sur l’importance de la prise en compte de l’expression des salariés, de l’innovation et de l’expérimentation. Pour la CFDT, le droit d’expression vise à développer la possibilité des salariés à agir, la reconnaissance de leur savoir-faire et leur capacité à partager leurs expériences pour améliorer l’organisation du travail et la performance de l’entreprise. Avec la volonté d’utiliser un langage commun sur le sujet, l’accord contient un glossaire dans lequel les notions liées à la QVT sont définies et les bonnes pratiques précisées.

Le texte acte aussi que les entreprises travailleront à la co-construction d’indicateurs pour mesurer les effets de leur politique QVT. Il prévoit dans ce cadre la désignation d’un référent Qualité de vie au travail au sein des entreprises, la réalisation d’un guide des bonnes pratiques et l’organisation d’un évènement QVT en 2017 afin de communiquer autour des expériences.

Pour la CFDT, cet accord répond aux attentes de l’organisation puisque la majorité de ses propositions a été retenue. La délégation fédérale CFDT Banques et Assurances (composée de Daniel Kayat Secrétaire général adjoint, Yolande Solé, Secrétaire nationale et Fabienne Phocas, Secrétaire fédérale) a joué un rôle déterminant d’analyses et de propositions, dans un contexte intersyndical constructif avec les autres organisations syndicales signataires.