Rapport prospective : évolution du secteur financier, quels défis pour la CFDT ?

Publié le 30/06/2016 à 10H15
Afin de partager les résultats de son étude prospective, la CFDT Banques et Assurances a diffusé un rapport intitulé  « CFDT Banques et Assurances : quels défis pour le syndicalisme à l’horizon 2025 ? » dans lequel elle présente les trois scénarios retenus ainsi qu’une partie des enjeux identifiés.

Couv CFDT FBA Rapport ProspectiveAnticiper, c’est construire l’avenir
Le proverbe de Sénèque « il n’y a pas de vent favorable à celui qui ne sait pas où il va » pose depuis bien longtemps la question de l’anticipation de l’action et de la prospective. Pour Gaston Berger, père de la prospective française, « les décisions s’inspirent trop du passé qui pourtant ne contient ni ne préfigure l’avenir ».
La prospective est pratiquée de manière habituelle par l’état et les grandes entreprises, mais encore trop peu par les organisations syndicales. Pourtant, par sa démarche collective et tournée vers l’action, elle est totalement compatible avec les pratiques syndicales.
L’exercice est devenu quasiment habituel à la fédération CFDT Banques et Assurances puisque nous avions conduit un premier travail en 2006-2007. Ce dernier avait été fécond puisque sur la totalité des pistes d’actions qui avaient été élaborées, près des deux tiers ont été prises en compte. Enfin, et ce n’est pas la moindre des choses, ce travail, terminé juste avant l’irruption de la crise financière dans le paysage, nous avait permis de la comprendre, et de pressentir ses conséquences sur le secteur financier et les entreprises.
Dix ans après, nous avons décidé de reconduire l’exercice. En effet, la situation de nos secteurs s’est complexifiée. Les modifications simultanées de l’environnement réglementaire, du modèle économique et commercial des entreprises, des relations avec la clientèle, rendent la question de l’évolution de nos entreprises difficile à appréhender. De même, l’irruption de la question du numérique dans le débat bouscule nos repères. Les enjeux soulevés par les bouleversements technologiques en matière de structuration des entreprises, d’organisation du travail achèvent de brouiller notre vision de l’avenir. Enfin, l’évolution rapide et profonde du dialogue social et de ses instances nous oblige à revisiter sérieusement notre offre syndicale, nos pratiques et nos compétences.
Il nous est donc apparu primordial d’élaborer collectivement ce qui pourrait être notre feuille de route pour demain, d’identifier nos leviers d’action pour construire un avenir souhaité et non subir celui que nous redoutons. Les résultats de ce travail sont représentés par des scénarios, à partir desquels ont été construits les enjeux qui se posent à notre organisation syndicale et des pistes d’actions pour l’avenir. Ce document reprend certaines analyses que nous souhaitons partager avec l’ensemble des acteurs sociaux de notre secteur d’activité afin, qu’ensemble, nous puissions contribuer à la construction d’un avenir profitable à tous.