Magazine CFDT Banques et Assurances N°466

Publié le 06/11/2020

Vous trouverez dans ce numéro une analyse de l'impact de la crise santaire dans nos secteurs, un décryptage du protocole sanitaire ainsi qu'un article sur les revendications de la CFDT concernant le télétravail.

FAIRE FACE À LA CRISE, FAIRE VIVRE LA SOLIDARITÉ

Couv Mag 466Alors que la crise sanitaire persiste, nous devons, en cette période de rentrée, f aire face à une crise économique et financière dont les conséquences sont lourdes, voire majeures, dans beaucoup de secteurs.
Si celui de la finance est évidemment concerné, l’étude du cabinet d’expertise Syndex, commandée par la CFDT, montre que les impacts réels de la crise dans la banque et l’assurance produiront leurs effets de manière différée.
Pour les banques, ce sont à la fois une importante hausse des risques et la stagnation des revenus (une part très importante de l’activité de crédit est consacrée aux prêts garantis par l’État qui sont consentis à « prix coûtant »).
Du côté des assurances également, les effets pourraient être importants (baisse du chiffre d’affaires, risques opérationnels liés aux incidents relatifs aux contrats, pertes d’exploitation, baisse de la collecte assurance-vie, etc.).
Dans l’article d’analyse de cette étude, publié dans ce numéro, vous lirez notamment que la CFDT craint, en outre, que certaines entreprises s’appuient sur des risques potentiels (et non forcément avérés) pour accélérer leurs restructurations...
Par ailleurs, cette crise, et en particulier le confinement, a aussi mis en exergue la nécessité de s’adapter à d’autres façons de travailler avec notamment un recours au télétravail à plus grande échelle. S’il est un moyen de protéger les salariés, il doit cependant impérativement être encadré, et faire l’objet d’une négociation sur l’organisation du travail dans l’entreprise. Vous trouverez dans nos pages un point sur l’ensemble de nos revendications sur le sujet.
Enfin, au-delà de tous ces aspects, cette crise reste particulièrement révélatrice de fortes inégalités : inégalités face à l’exposition aux risques sanitaires, bien sûr, mais aussi face à la crise économique et sociale. Des inégalités de « pouvoir de vivre ». Autant d’éléments qui guident notre action syndicale, à tous les niveaux de l’organisation.
Plus que jamais fidèle au principe que « personne ne doit rester seul face à la crise », la CFDT reste en ordre de marche pour informer, alerter, défendre tous les travailleurs et faire vivre la solidarité.

Luc Mathieu, Secrétaire général

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS