Congrès CFDT Banques et Assurances : un bilan, des enjeux

Publié le 02/01/2018

Du 12 au 15 décembre dernier s'est déroulé le 26e Congrès de la Fédération CFDT Banques et Assurances au Palais des papes en Avignon. Nous consacrons ce numéro de notre magazine à ces quatre jours lors desquels les militants réunis ont voté le rapport d'activité qui présente les actions menées par la Fédération pendant la dernière mandature ainsi que la résolution générale, qui définit les grands axes de travail pour les quatre prochaines années.

Édito : un congrès fédéral, de nouveaux défis

Luc MathieuQuatre ans après le Congrès de Grenoble, c’est dans le Palais des papes d’Avignon que les syndicats de la Fédération CFDT Banques et Assurances se sont réunis pendant quatre jours au mois de décembre dernier. Le Congrès fédéral fait partie des trois congrès auxquels participent les syndicats en dehors de celui de leur propre structure. C’est lors de ces moments que s’exprime particulièrement la démocratie à la CFDT au travers des débats et des textes qui y sont examinés et votés. C’est dire si ces quatre jours de respiration démocratique sont importants pour notre organisation.

Les quatre ans qui viennent de passer ont connu beaucoup de changements, que ce soit dans les entreprises de la finance du fait des modifications profondes des conditions d’exercice du travail, de l'invasion du numérique, de l'arrivée de nouveaux acteurs sur le marché ou dans le dialogue social avec une multiplicité de nouvelles lois à mettre en œuvre.

Les quatre ans qui s’ouvrent promettent également des changements importants avec des enjeux forts comme ceux liés au numérique et à l’intelligence artificielle, à laquelle a été consacrée une table ronde. Les débats ouverts autour de la nouvelle résolution ont aussi traité les sujets qui rythmeront l’activité des prochaines années : - Comment mieux prendre en compte la prévention des risques professionnels, - Les nouvelles modalités du dialogue social, - L’évolution des branches professionnelles, - Le développement des jeunes dans l’organisation, - Les services complémentaires aux adhérents, - La mutualisation des coûts en interne à nos structures. Les débats furent riches et participatifs. Ils donnent au nouveau Conseil fédéral, nouvellement élu et fortement renouvelé, ainsi qu’aux équipes fédérales des entreprises, une feuille de route ambitieuse au service des adhérents et des salariés de nos secteurs professionnels. L’année s’ouvre donc avec un programme copieux. Mais avant toute chose, je vous souhaite au nom de toute l’équipe fédérale une année 2018 à la hauteur de vos espérances, personnelles et professionnelles.

Luc Mathieu, Secrétaire général

couv440 Page 01Sommaire

Focus
Avignon 2017
26e Congrès fédéral CFDT Banques et Assurances

Analyse
Les grands chantiers des banques et assurances en 2018

Rencontre
Discrimination salariale à la Société Générale
Succès du plan d'action de la CFDT