Conciliation entre vie privée / vie professionnelle

Publié le 20/07/2016 à 14H34
L’évolution des structures familiales, le choix des individus d’une plus grande conciliation des temps au travail et hors travail, le développement et l’utilisation des nouvelles technologies ouvrant un éventail de possibilités dans l’organisation du travail, obligent salariés, entreprises et pouvoirs publics à repenser le travail et trouver des solutions pour une combinaison adéquate entre travail et vie privée.

YS reLes salari(é)es éprouvent de grandes difficultés à concilier leurs vies privée et professionnelle au regard des contraintes de plus en plus fortes liées à l’organisation du travail. Ces contradictions, les impératifs professionnels et vie privée, constituent un facteur contribuant à l’augmentation du stress. La difficulté de cette conciliation est aujourd’hui reconnue comme une composante de la souffrance au travail (l’accord national interprofessionnel du 2 juillet 2008 sur le stress au travail a fait d’ailleurs de la conciliation un axe d’action majeur pour les managers).

Si les hommes s’investissent plus qu’auparavant dans les tâches quotidiennes du foyer et que les nouvelles générations de jeunes pères revendiquent une plus grande implication dans leur vie familiale, ce sont encore les femmes qui continuent d’assumer une grande partie des tâches éducatives et domestiques particulièrement durant la petite enfance ainsi que lors de la prise en charge des personnes âgées dépendantes. Le problème de la conciliation touche principalement les femmes et représente un des freins les plus importants à leur évolution professionnelle.

Pouvoir concilier vie personnelle, vie professionnelle et syndicale, équivaut tant pour une femme que pour un homme à assumer son engagement et ses responsabilités sur plusieurs fronts sans être pour autant pénalisé sur le plan du salaire, de la carrière, de la formation continue, de l’attribution des tâches, de l’investissement militant et de la prise de responsabilité dans l’organisation.

La conciliation entre sphère privée et professionnelle est un facteur déterminant pour faire progresser l’égalité entre les hommes et les femmes et contribuer de façon efficace à la qualité de vie au travail.
Pourtant, aujourd’hui, force est de constater que peu d’entreprises s’engagent réellement sur ce sujet, se contentant de répondre aux obligations légales.
Il est donc important que la CFDT sensibilise les entreprises dans leur démarche de responsabilité sociétale sur les dispositifs permettant une meilleure articulation entre la vie professionnelle et la vie privée, en ciblant à la fois les hommes et les femmes dans une perspective de promotion de l’égalité des sexes. L'aboutissement de la conciliation entre la vie privée et la vie professionnelle est un enjeu dont la résultante ne peut s'avérer que bénéfique pour les salariés et les employeurs.
Quel que soit le thème des négociations, les impacts relatifs à la conciliation vie privée/vie professionnelle (tout comme l’égalité professionnelle et les conditions de travail) doivent être pris en compte, et des mesures mises en place pour garantir, et améliorer, notre qualité de vie au travail.

Enfin, il s’agit également de mettre en pratique ces préconisations dans notre organisation pour permettre à tous nos militants et militantes d’exercer pleinement leur(s) mandat(s) tout en articulant vie professionnelle/vie familiale.
Ceci est une condition indispensable pour assurer le développement syndical et le renouvellement nécessaire de nos équipes qui se veut représentatif des populations de notre secteur d’activité.

Ce guide a été élaboré pour aider les équipes à s’approprier les enjeux de la conciliation et à intégrer dans les accords lors des négociations des mesures concrètes : harmonisation des temps de vie, partage des responsabilités familiales, amélioration des conditions de retour des salariés dans l’entreprise à l’issue de congés familiaux, mise à disposition de services d’aide à la personne afin de mieux concilier responsabilités professionnelles et familiales… Autant de sujets sur lesquels ont été obtenues des avancées dans nos entreprises et qui sont les premiers résultats de notre action visant à une meilleure conciliation des temps et une amélioration certaine des conditions de travail des salariés.

Yolande Solé, Secrétaire nationale